Itacaré.com
FR

LE FLEUVE

Le fleuve Rio de Contas est un chapitre à part de la vie d'Itacaré. Pendant longtemps, C'était la principale voie de communication reliant les habitants de la région d'Itacaré aux autres communes.

Aujourd'hui il permet de découvrir cascades, mangroves et marais, et de pratiquer de nombreux sports nautiques, comme le kayak ou le rafting.

Il prend sa source à 1.500 mètres d'altitude, dans la majestueuse Serra da Tromba (commune de Piata) située dans la Chapada Diamantina. Il s'écoule sur environ 620 km avant d'atteindre Itacaré.

Son bassin hydrographique occupe un secteur de 53.334 km2, ce qui correspond à 10,2% du territoire de l'état.

POURQUOI “RIO DE CONTAS”
(Rivière des Comptes)

L'origine de son nom est, aujourd'hui encore, trés controversée. Les indiens l'appelaient Jussiape. Plus tard, les chroniqueurs espagnols qui accompagnaient les expéditions de Vicente Pinzon et Diego Lepa (qui exploraient les terres brésiliennes avant l'arrivée de Pedro Álvares Cabral) l'ont baptisé la rivière Saint Julien. Enfin, le nom "Rivière des Comptes" apparait dans le courant du 18e siècle, et les histoires divergent.

Selon certains historiens, il proviendrait d'un incident arrivé à deux religieux : attaqués par des indiens en arrivant sur une des berges, l'un d'eux aurait alors déclaré, en finissant d'égrener son chapelet, "aujourd'hui, mon frère, les comptes sont clos."

Borgues de Barros, quand à lui, parle de l'existence de petits cailloux ronds et bleuâtres, dans le lit de la rivière, semblables à des perles de rosaires (contas en Portuguais).

De son côté, Emerson Pinto de Araújo, de Jequié, souligne que l'explication la plus plausible nous vient d'Aristides Milton : jadis, pendant l'exploitation minière de la région de Jussiape, les mineurs payaient une taxe qui avait pour nom "cinquième d'or" pour régler leurs comptes. Ainsi, le fleuve devint naturellement le fleuve des comptes, le "Rio de Contas".

CARTES
ITACARE.CO
este site em Português  this site in English  este sitio en Español